25 mai 2015

Ma Nouvelle Routine Capillaire...

Après avoir traversé quelques années avec une chevelure rouge flamboyante qui me demandait un entretien titanesque, surtout ici à Marrakech où le soleil, les bains de piscine et le calcaire malmènent ta touffe têtale, je suis revenue à un châtain très foncé, aux reflets violets.

Je colore donc encore un peu mes cheveux, mais comme on est pratiquement sur du ton sur ton, on est moins radical niveau produits colorants... Et bientôt, lorsque le reste de longueur qui a fricoté avec le rouge sera coupé, je ne ferai plus de coloration.

Evidemment, les applications de couleurs ne font pas du bien à ma tignasse, et mes longueurs sont plus difficiles à discipliner et entretenir que mes nouvelles pousses vu que le rouge, qui est sans doute la pire couleur à appliquer sur ses cheveux, a laissé des stigmates de son passage !

J'ai fait vivre l'enfer à ma tignasse, et j'en subis les conséquences !

Je me disais donc que ma botte de foin n'était que le résultat de mes couleurs répétitives et agressives, et que je ne pourrai rien changer... Mes cheveux étaient plein de noeuds, moches, et désagréables à toucher... L'enfer pour moi qui aime mes cheveux longs... Je me disais que j'allais couper toute la partie affreuse, et prendre mon mal en patience... J'avais la sensation qu'il n'y avait rien à faire...

En farfouillant sur la blogosphère, j'ai découvert les bains d'huiles... J'ai donc poursuivi mes recherches sur cette voie, et j'ai trouvé des articles très complets. Ca m'a donné envie de tenter le coup... Promesse d'une chevelure plus belle, et avec uniquement du naturel, forcément, je ne pouvais qu'avoir envie !!!

Après avoir fait mon premier bain d'huile, et après de nouvelles recherches, je me suis rendue compte qu'avec un bain d'huile, utiliser un shampoing classique avec silicone était une hérésie ! Et oui... Tu mets ton huile, puis après, quand tu laves tes cheveux, ton shampoing siliconé entoure ta fibre capillaire en emprisonnant l'huile dessus ! Cheveux poisseux garanti !!!

J'ai donc été contrainte de faire des changements dans ma salle de bain...

Il faut avoir conscience que le silicone n'est pas "mauvais" pour tes cheveux à partir du moment où tu ne l'appliques pas sur tes racines (!!!), et qu'il ne s'agit pas d'une catégorie de silicone difficile à éliminer. Tu auras donc tout de suite compris qu'utiliser un shampoing qui contient du silicone est un mauvais choix.

En effet, le silicone agit comme un patch sur les zones abimées des cheveux, afin de donner un rendu visuel plus joli, donc, en général, cela concerne les pointes et longueurs, on répare temporairement, on comble les pointes fourchues ou autre dommages subis, mais le cheveu dans sa longueur étant une matière morte, on ne peut rien faire pour lui, à par cacher la misère si on tient à sa longueur, ou couper afin de retrouver une matière "saine". La matière capillaire étant morte sur les longueurs, pas de souci si les silicones s'enroulent autour de la fibre et l'imperméabilisent, puisque qu'on ne peut pas vraiment traiter ou nourrir.

Par contre à la racine, et au niveau du cuir chevelu, c'est une autre histoire : à ce niveau, c'est "vivant", il y a les bulbes qui sont irrigués par des vaisseaux sanguins, et là, hors de question d'étouffer la fibre capillaire, car on peut encore agir. Un dépôt de silicone à cet endroit n'est donc pas judicieux !

Ce qui finalement fait débat et pose problème concernant les silicones, c'est certes le procédé d'obtention utilisé, qui n'est absolument pas naturel, même si à l'origine, on utilise du sable pour les fabriquer, et surtout, le problème de biodégradabilité de ces derniers ainsi que leur impact sur l'environnement qui est mal connu.

Sans abus sur les cheveux, les silicones ne sont donc pas mauvais, mais si on a un minimum de conscience écologique, alors on va opter pour du sans silicone...

J'ai personnellement dans l'idée de supprimer les silicones de mes soins car je pense que chacun à son niveau, du moment qu'il est informé, peut agir pour l'environnement.

Il m'arrive pour l'instant d'appliquer encore quelques soins qui contiennent des silicones : surtout des coiffants, mais aussi quelques huiles capillaires qui sont en fait mélangées à du silicone ! Si j'en utilise encore, c'est que je ne peux me résoudre à balancer des produits à la poubelle, car ce serait du gâchis. Mais une fois tous ces produits terminés, exit les silicones de ma sale de bain !

J'ai trouvé toutes les infos sur les silicones sur le site Beautiful-Boucles.com : tu pourras y trouver bien plus d'informations et de détails à ce sujet en cliquant sur le lien qui te conduira directement à l'article dédié ! Ce site est une mine d'or pour l'entretien et le soin de ses cheveux, bouclés ou non !

Bon allez, trêve de blablas, je te raconte comment je traite ma touffe !!

Ma Nouvelle Routine :

Tu l'auras donc compris, ma routine capillaire se décompose en 2 étapes : un bain d'huiles végétales et mon shampoing.

Le Bain d'Huiles :

Après de nombreuses lectures, et ma découverte du site Aroma-Zone, j'ai défini les besoins de mes cheveux en matière d'hydratation et de nutrition et choisi les huiles pour mes bains.

Je voulais combler mes longueurs et les rendre visuellement plus belles, et je voulais accélérer la pousse de mes cheveux afin de couper la partie vraiment moche de mes longueurs au plus vite.

J'ai donc opté pour l'huile de coco réputée pour être un bon combleur et gainant pour cheveux, et qui apporte de l'hydratation et de la vigueur. Cette huile a aussi l'avantage d'avoir un parfum délicieux, ce qui ne gâche rien ! Cette huile est aussi idéale pour nourrir la peau, aider les peaux les plus abimées, et recommandée en soin après-soleil !
En complément, pour accélérer la pousse de mes cheveux j'ai choisi l'huile de ricin (toujours chez le même fournisseur !). C'est une huile très épaisse, qui est aussi excellente pour les ongles, et les cils (après démaquillage, j'utilise une ancienne brosse à mascara nettoyée pour l'appliquer). Elle s'utilise aussi pour le démaquillage des cils, et elle est aussi utilisée dans les soins anti-chute de cheveux, pour les cheveux cassants, et aussi comme soin des ongles mous et dédoublés. Une huile qui a tout bon !!!
Avant d'appliquer mon bain d'huile, je démêle mes cheveux. J'applique mes huiles sur cheveux secs.

Je commence par appliquer l'huile de coco, et je l'applique en partant des pointes et je remonte sur les longueurs jusqu'au niveau de mes oreilles. Selon la saison l'huile de coco change de forme, elle est solide quand il fait froid, et liquide quand les beaux jours reviennent. Je la conserve donc dans un gros pot (ancien masque capillaire), comme ça, pas de surprise ! En ce moment, on a beau temps à Marrakech, alors on est en phase liquide !
En quantité, je ne fais pas la radine, mais je ne les détrempe pas non plus. Il faut sentir que les cheveux sont imprégnés sans pour autant que ça ressemble à un beignet sorti de sa friture !

Ensuite, j'applique un mélange huile de coco et huile de ricin au niveau de mes racines. Je masse bien le cuir chevelu afin que l'huile se répartisse. Je passe ensuite un peigne afin de faire de répartir l'huile plus bas sur le début des longueurs. L'huile de ricin a surtout besoin d'être posée sur la racine car c'est elle qui va stimuler le cuir chevelu et aider pour la pousse... L'huile de ricin étant épaisse, elle n'est pas très commode à appliquer, c'est pourquoi je la mélange. Mais j'en applique quelques gouttes pures sur mes pointes.
J'applique le soir, je laisse poser la nuit et je lave le lendemain matin, et si jamais je fais le masque en journée, je le garde au moins 4 ou 5 heures.

Pour la pause, histoire de ne pas tâcher d'huile mes habits ou mes draps, j'attache mes cheveux en plusieurs tresses et je les attache en chignons le jour. La nuit, je pose une serviette sur mon oreiller.

Mais depuis quelques temps, j'utilise une technique découverte grâce à Peek a Booo du blog du même nom !

En effet, je la suis sur Instagram et j'ai découvert grâce à elle la technique du Cardoune... Depuis, j'utilise cette technique des femmes d'Algérie pour lisser mes cheveux, mais aussi pour maintenir mes cheveux lorsque je les imprègne d'huile, et ainsi, vaquer à mes occupations ou me balader avec un semblant de coiffure portable hors de chez moi ! C'est très stylé, un peu Lara Croft, j'aime beaucoup !

En passant, cette jeune fille, d'une beauté et d'une gentillesse incroyables, est d'un avis assuré et fiable. Ces articles sont complets et objectifs, mais jamais sans humour ! Ses vidéos sont très biens et les photos toujours jolies ! Bref, un blog à suivre !!! Tu as le lien juste au dessus, sinon, tu le trouveras dans mes coups de coeur !

Le Shampoing :

Après la pause de mon bain, je masse mes longueur et mon cuir chevelu tout doucement avant de les démêler au peigne démêloir, sans tirer. 

Je mouille ma tignasse à l'eau tiède, et je fais un premier shampoing. Pas la peine de mettre une grosse quantité de produit, c'est ton massage qui va répartir le shampoing et déloger l'huile. Je masse bien. En général, le shampoing ne mousse pas ou très peu. Normal, le cheveu est tout gras, les agents saponifiants et moussant sont neutralisés.

Je rince bien à l'eau tiède, en massant bien mes cheveux, puis je fais un second passage de shampoing. Et là, magie, le shampoing mousse, les cheveux glissent, et on sent bien qu'on est en phase de lavage. Je masse bien, les racines et les longueurs. Et je fais un bon rinçage.

A ce stade, ma crinière est propre, et elle a été nourrie. Les cheveux mouillés crissent et sont agréables au toucher. J'enroule ma serviette autour et je laisse éponger. 

Après une mésaventure avec un shampoing contenant du silicone, et 4 savonnage pour rendre mes cheveux à peu près potables, j'étais an proie à une tentation : abandonner les bains d'huile car le cheveu gras et moche, très peu pour moi ! Mais je me suis acharnée dans mes recherches pour comprendre, et grâce à la lecture d'un article sur les huiles du blog "Alice X Darling" (qui est fermé maintenant apparement) j'ai compris... Et j'ai donc opté pour le "Silicone Free"...

Naturellement, je me suis tournée vers Lush, qui propose un joli choix de shampoings sans silicone. On m'en avait rebattu les oreilles, je ne pouvais pas faire l'impasse. 

Lors de ma visite, la conseillère de vente de la boutique m'a conseillé Godiva : hydratant et délicieusement parfumé, il serait un bon allié pour mes cheveux. Comme les mérites de ce petit galet m'avait aussi été vanté par une copine totalement fan de la marque, j'ai craqué et j'ai eu raison. 
Parfum floral agréable, et cheveux tous doux... Tu trouveras mon avis complet ici !

J'utilise depuis quelques semaines maintenant le shampoing Trichomania, destiné au cheveux secs, et je trouve qu'il est encore plus adapté à ma nature de cheveux et à mon souci de longueurs sèches et abimées. Je te prépare pour très bientôt un article à son sujet ! 
Juste pour info, il y a de la crème de noix de coco... C'est à tomber !

Les Petits Plus :

A ce stade, ma crinière est douce, sent bon, et je la laisse sécher naturellement. 

L'abandon du sèche cheveux, du fer à lisser et du fer à friser m'ont permis de conserver une touffe soyeuse. Je réserve l'utilisation de ces grosses bêtes chaleureuse aux occasions particulières ou d'urgences... Et si je les utilise, alors j'utilise un protecteur à appliquer avant utilisation. 

Mais selon les moments, mes cheveux ont besoin d'un petit coup de pouce. 

Il m'arrive donc d'utiliser quelques gouttes d'huile de coco sur mes cheveux pré-séchés, mais il faut doser avec parcimonie, car la crinière se transforment vite en matière grasse. C'est pas joli, pas agréable, et on est bon pour un nouveau shampoing !

J'utilise aussi du beurre de karité de chez Aroma-Zone, ma maman m'en a donné un petit pot, et j'applique sur mes cheveux humides une noisette de beurre réchauffée au creux de mes doigts. C'est la quantité parfaite pour ne pas graisser les longueurs, mais avoir un toucher doux et soyeux. 

Parfois, je remplace l'huile de coco par l'huile d'argan. Son odeur est moins agréable, mais d'un point de vue propriétés, on va vers plus de brillance et d'éclat, tout en nourrissant... 

Si je dois utiliser mon sèche cheveux ou mon fer, ou que je trouve mes cheveux pas très présentables, il m'arrive aussi d'utiliser une des Huiles Extraordinaires de L'Oréal... Bon la marque nous vante la présence d'huiles de fleurs précieuses... Mais avant tout, c'est du silicone qui apparaît dans la liste des ingrédients... J'attends d'arriver au bout, et il en sera fini de ce vilain abus de confiance !
De gauche à droite : la version tous types de cheveux, la version cheveux desséchés et la version cheveux colorés avec protecteur UV. Je ne les applique bien entendu que sur mes longueurs foutues. Ces huiles laissent les cheveux doux, brillants et lisses. Elle font très bien leur boulot, si tu fais fi de la présence de silicones... Sache tout de même que le Diméthiconol présent dans ces produits est un silicone difficile à éliminer des cheveux.

Il y a aussi le cas des jours où il faut absolument faire un shampoing parce que j'ai eu chaud, parce que j'ai laisser tremper des mèches dans mon bol de thé ou mon assiette, parce que j'ai un rendez-vous et que là je pense que ma chevelure est limite présentable, ou parce qu'il le faut simplement, parce que j'ai envie d'un coup, voilà ! Dans ces cas là, pas de bain d'huiles, pas le temps... 

Alors j'utilise un après shampoing SANS SILICONE ! Hahaha !

Mon choix s'est porté sur le masque De la Marque Garnier : Ultra Doux, Le Masque Merveilleux... Tout un programme ! 

Je l'ai trouvé au détour d'un rayon ici à Marrakech, et quand j'ai vu la mention "Sans silicone", je n'ai pas réfléchi une seconde, je l'ai directement jeté dans mon Caddie !!!

Il contient des extraits naturels, de l'huile d'argan et de l'huile de camélia, et il ne contient ni paraben, ni silicone ! Bref, il est parfait ce petit ! 
Destiné au cheveux secs et ternes, il promet de nourrir intensément, d'assouplir et de révéler la brillance perdue ! 

Très doux, son parfum est absolument divin, et il laisse ma tignasse toute douce. Mes cheveux brillent, virevoltent, sans être alourdis, vraiment c'est un super masque ! Et en plus, à petit prix donc il serait dommage de se priver !

Mon Constat :

Depuis que j'utilise cette routine, mes cheveux sont plus souples, plus doux, moins rêches au toucher et plus brillants. Je les sens en forme, sans pour autant les sentir plus gras ou alourdis. 

Je ne fais pas plus de shampoings qu'avant, c'est une idée reçue de penser qu'utiliser des huiles végétales va rendre ton cuir chevelu plus gras ou va faire graisser plus vite... C'est la même chose que les huiles végétales utilisées sur le visage... 

Ce qui est important, c'est de connaître ses cheveux, leurs besoins, et de définir ce que l'on attend comme résultat, afin d'utiliser les huiles qui nous correspondent... Argan, jojoba, olive, noisette, coco, amande douce, et plus encore... Le choix est large et les propriétés aussi... 

Chacune trouvera son bonheur pour son bain capillaire, son shampoing ou son soin... J'adapte mes soins au fur et à mesure, parfois je n'utilise que de l'huile de coco, parfois que l'huile de ricin, c'est en fonction de mon ressenti.

Depuis que les silicones sont limités, je remarque que mes cheveux sont plus brillants, moins emmêlés, plus souples, et moins cassants... Je garde donc le cap, et ferai un point avec toi lorsque j'aurai éradiqué la partie de mes longueurs qui a été abîmée par le rouge, histoire de voir si je constate d'autre bienfaits !!!

Et toi, tu l'entretiens comment ta crinière ???

Kissouilles !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

QUELQUE CHOSE À AJOUTER ??? C'EST PAR ICI QUE ÇA SE PASSE !!